Sur quel type de surface poser son cockpit de simracing ?

Votre siège de simulation et votre volant de jeu sont installés sur votre châssis. Ce dernier repose alors sur le sol. Mais il ne faut pas choisir n’importe quel surface ! Le carrelage n’est pas la meilleure surface car glissant.

Voici un exemple : quand vous faites une rotation du volant, le siège de simulation bouge en même temps. Sauf que ce mouvement engendre une inertie à votre châssis. Si ce dernier n’est pas bien fixé au sol, vous ne ressentirez pas bien les sensations malgré votre bonne position de conduite. Idem lors de l’action des palettes au volant.

Même en ayant les meilleurs jeux de simulation du monde, cela ne compensera pas la problématique de l’ancrage du poste de pilotage.

Voyons ensemble les solutions pour éviter d’avoir un sol qui dérape mais surtout un système qui tient la route !


Vous êtes pro console pour vos jeux de course :

La simulation de course n’a pas de frontières et quand il s’agit de transporter son cockpit de simracing, il faut considérer le volant de course mais aussi volants et pédaliers. La postion de conduite du siège doit être verrouillé pour éviter tout déréglement.

Enfin, si vous optez pour un jeu pour PC de rally, nous vous conseillons de choisir un cockpit de simracing solide. Le levier de vitesses sera adaptée, ainsi que le pédalier.